La ViaRhôna : Voyage à vélo en famille

Vous cherchez à faire un voyage à vélo en famille ? Je vous conseille fortement la ViaRhôna !

La ViaRhôna est un itinéraire récemment achevé avec 815 kilomètres de piste cyclable, du lac Léman, jusqu’à la mer méditerranée, en longeant le Rhône. La qualité des infrastructures tout au long de l’itinéraire en fait une excellente idée de balade à vélo en famille, notamment grâce à l’abondance de voies vertes réservées aux cyclistes et d’hébergements proche de la route.

Pour une prétendue famille nomade, l’année 2021 a été assez décevante. Depuis notre installation dans les Alpes françaises, nous avons choisi de ne pas entreprendre de grand voyage, nous concentrant plutôt sur l’exploration des environs autour de notre nouvelle maison. Le point culminant était sans aucun doute la randonnée dans le magnifique parc national du Queyras.

J’avais une forte envie de changer d’ambiance et de m’aérer l’esprit, j’ai donc profité de la température anormalement chaude entre Noël et le Nouvel An en France (température atteignant les 18 degrés à notre arrivée à destination !) pour entamer un périple à vélo entre ma ville natale, Valence, et la mer méditerranée, quelque 300 kilomètres plus loin au sud du pays.

Mon fils de 5 ans, toujours partant pour de l’exploration, a accepté de me rejoindre dans cette aventure le long de la ViaRhôna pendant les vacances scolaires. Bien que j’ai pu faire le tour de Taïwan à vélo en solo, ce voyage était notre tout premier voyage à vélo en famille! J’espère que ma femme et le petit frère (qui aura bientôt deux ans) nous rejoindront la prochaine fois.

Carte de la ViaRhôna
La carte de la ViaRhôna

Quel type d’équipement dois-je emporter ?

Je vais partager avec vous toute ma liste de matériel que j’ai pris pour ce voyage, mais l’équipement reste assez personnel et dépend de la façon dont vous envisagez de faire ce voyage. Je vais me concentrer sur la partie liée aux enfants, car divertir votre enfant lors d’un voyage à vélo en famille s’avère une bonne partie du travail !

Vélo

  • Kit de réparation de vélo
  • Une sonnette (peut être particulièrement utile car de nombreuses personnes marchent sur la voie)
  • Un antivol de vélo
  • Une pompe
  • Une lumière à l’avant et à l’arrière (optionnel, mais cette lumière permet d’être mieux vu par les automobilistes lorsque vous emprunterez une route commune)

Enfants

Deux options s’offrent à vous pour un voyage à vélo en famille : soit vous procurer une remorque pour vélo, soit offrir un vélo à votre enfant. Vous seul pouvez répondre à cette question, car cela dépend de l’âge de votre enfant, de sa condition physique et du temps dont vous disposez. De toute évidence, l’utilisation d’une remorque vous permettra de parcourir de plus longues distances chaque jour. J’ai pu maintenir une moyenne d’environ 80 kilomètres par jour, je n’aurais jamais pu faire autant si mon enfant avait eu un vélo. Darian était parfaitement d’accord avec l’idée d’être dans une remorque, mais j’ai dû trouver des moyens de le divertir :

Je lui ai offert un Lunii pour Noël, une boîte à contes amusante qui a rendu son séjour dans la caravane moins ennuyeux. J’ai aussi apporté un petit appareil photo pour qu’il puisse prendre des photos.

N’oubliez pas de tenir compte du fait que votre enfant aura plus froid que vous s’il est assis à l’arrière, prenez donc des vêtements en conséquence.

Avec notre remorque à vélo pour nous lancer sur la ViaRhôna
Avec notre remorque à vélo pour nous lancer sur la ViaRhôna

Vêtements de sport

Les vêtements pouvant sécher rapidement sont les meilleurs. N’oubliez pas d’emporter un cuissard destiné à la pratique du vélo. La mousse du short peut s’avérer incroyablement précieuse si votre selle de vélo n’est pas la plus confortable. Des gants de vélo peuvent aussi être utiles pour protéger vos mains.

Trousse de premiers secours

Equipement de Camping

Si vous prévoyez un long voyage et que vos enfants sont d’accord avec cette idée, camper au bord de la route est une bonne manière d’économiser sur vos dépenses (et oui, l’hôtel chaque soir, ça peut vite s’avérer coûteux !).

  • Tente
  • Matelas gonflable type Thermarest
  • Sac de couchage léger de préférence et approprié aux températures potentielles

Nourriture

Si vous pensez camper fréquemment, emporter un réchaud et du matériel pour cuisiner est une bonne idée.

Comment planifier mon itinéraire ?

La planification de votre itinéraire à vélo est étonnamment facile grâce au site internet bien pensé de la ViaRhôna. Vous pouvez également récupérer une carte dans la plupart des offices de tourisme.

Le site, résumant l’itinéraire étape par étape

Comment savoir si un tronçon est adapté à une balade à vélo en famille ?

Grâce à leur site internet, vous pouvez vérifier la difficulté des étapes et trouver celles qui conviennent le mieux à un voyage à vélo en famille.

Comment ne pas se perdre ?

Vous pouvez télécharger l’itinéraire gpx sur le site officiel.

La signalisation tout au long du parcours est incroyable. Soyez à l’affût du logo ViaRhôna à chaque intersection. Si vous ne pouvez pas en voir, cela signifie probablement que vous êtes sur la mauvaise voie !

Logo de la ViaRhôna
Ce logo va devenir votre meilleur ami

Il m’est arrivé de parfois me perdre, vraisemblablement à cause de ma mentalité consistant à souvent foncer tête baissée. Je ne peux que suggérer de redoubler de prudence à toute intersection majeure, ainsi que de télécharger auparavant l’application de navigation maps.me pour se repérer en cas de doute.

Téléchargez le PDF de chaque étape avant de partir !

L’ensemble du parcours ViaRhôna se décompose en plusieurs étapes, allant de vingt à cinquante kilomètres. Vous pouvez télécharger un PDF sur chaque étape, comprenant le plan de l’étape, ainsi que les différentes attractions à ne pas manquer sur le chemin. C’est un excellent résumé de ce qui vous attend.

Résumé d'une étape de la ViaRhôna
Plutôt pratique, en plus de limiter le risque de se perdre

Où dormir ?

Bien que notre séjour à vélo en famille ait été plutôt court, nous avons trouvé le moyen de passer la nuit sous des formes très différentes : de la chambre d’hôtel à Avignon, à une nuit en camping sauvage près d’Arles, ou une nuit passée chez l’habitant, grâce à Warmshowers, un site d’accueil destiné aux cyclistes, nos lieux de séjours ont été assez variés.

Où trouver un hôtel, un gîte ou d’autres logements payants ?

Étant donné que cet itinéraire traverse de nombreuses villes, vous n’aurez pas de mal à vous loger sans effectuer de détour loin de la route principale.

Le site officiel de ViaRhôna propose une liste complète d’hébergements, dont certains non répertoriés ailleurs. De nombreuses options plus économiques sont incluses, telles que des terrains de camping payants.

Personnellement, je recommanderais d’utiliser Booking.com dans les grandes villes, ainsi que AirBnb pour avoir plus d’options, en particulier dans les petits villages.

Chambre d'hôtel à Avignon sur la ViaRhôna
Notre chambre d’hôtel très abordable à Avignon, avec une kitchenette plutôt utile pour préparer quelques repas pour la nuit et les prochains pique-niques.

Où trouver des hébergements gratuits ?

Payer une chambre d’hôtel peut rapidement devenir une part conséquente de votre budget si vous décidez d’entreprendre un voyage important. Par conséquent, je vais vous donner quelques options pour passer la nuit de manière plus économique.

Échange d’hospitalité

Avant de commencer ce voyage à vélo en famille, j’ai parcouru de nombreux sites tels que Trustroots, BeWelcome ou encore le tout nouveau Couchers, en vain. J’ai eu la chance de trouver un ancien utilisateur de Couchsurfing qui a pu m’héberger via la plateforme Warmshowers, un site Web pour les personnes qui pratiquent le cyclotourisme. De toutes les plateformes que j’ai essayées pour ce voyage, Warmshowers est de loin celle qui compte le plus d’hôtes situés à proximité de l’itinéraire. Jetez un coup d’œil et n’oubliez pas d’accueillir d’autres cyclistes avant le début de votre voyage. Avoir des références positives rendra le processus bien plus facile !

Nous avons créé une liste des meilleures alternatives à Couchsurfing si vous souhaitez avoir plus d’options !

Camping

Mon fils était plutôt enthousiaste à l’idée de camper. Nous l’avons déjà fait à plusieurs reprises ensemble, mais principalement dans les Alpes françaises, en altitude. Pour la dernière nuit de notre voyage, nous avons traversé une zone reculée de la ViaRhôna entre Arles et Port Saint-Louis, en plein Parc National de Camargues. Bien que les chasseurs étaient nombreux, nous avons trouvé un endroit caché près du chemin, et installé notre campement après la tombée de la nuit. Nous n’avons pas tardé le lendemain matin.

De nombreux cyclotouristes choisissent cette option de son faible coût. Sur le chemin, j’ai même rencontré un Suisse qui venait de camper une semaine entière d’affilée. Il partait pour un tour d’Europe d’un an, donc bien sûr il ne pouvait pas se permettre de rester à l’hôtel chaque soir.

Camping sur la ViaRhôna lors de notre voyage en famille
Fraîchement réveillé

Sur quel type de routes dois-je m’attendre à rouler ?

Il existe deux types de route sur l’intégralité du parcours de la ViaRhôna :

  • Une voie verte, représentant 60 % de l’ensemble du parcours, uniquement empruntée par les cyclistes et les piétons. Elle est fermée à toute circulation automobile et se trouve généralement à l’écart des routes empruntées par les voitures.
  • Des pistes cyclables ainsi que des petites routes locales utilisées par les voitures mais où la circulation est généralement faible.

J’ai été agréablement surpris par la qualité de la route. Certains tronçons sont dans un état irréprochable, de meilleure qualité que la route empruntée par les voitures ! Vous roulerez l’extrême majorité du temps sur une route goudronnée. Les chemins de gravier comme celui illustré ci-dessous sont assez rares, et à ce moment-là, vous pouvez toujours emprunter la route principale (où les voitures roulent) située à une dizaine de mètres.

Un chemin de gravier sur la ViaRhôna
Les chemins de gravier ne sont pas courants. C’est le pire que j’ai rencontré en chemin.

Les problèmes rencontrés sur la ViaRhôna

Difficulté à m’orienter, principalement dans les villes

La signalisation est honnêtement meilleure que ce que j’aurais pu imaginer, mais certaines intersections sont délicates. La fatigue peut parfois obscurcir votre jugement, c’est donc une bonne idée de faire une pause et/ou d’être prudent lorsque vous arrivez dans une nouvelle ville. Sinon, vous pourriez facilement vous retrouver sur une route peu adaptée aux vélos.

Obstacles

Certaines entrées de la ViaRhôna sont bloquées par des obstacles censés empêcher les voitures et autres véhicules de s’engager sur la voie verte. Parfois, le nombre de barrières m’a paru légèrement démesuré, comme ce tronçon de quelques kilomètres, avec une dizaine ou une quinzaine de ces obstacles. Cela complique vraiment de trouver son rythme de croisière sur le vélo, étant donné que ces barrières nécessitent de ralentir pour être franchi sans danger.

Ce problème était accentué par le fait de tracter une remorque derrière, rendant le franchissement de ces difficultés une tâche périlleuse demandant une concentration extrême.

Heureusement, je n’ai pas connu de problèmes pour passer, mais je tiens à souligner un événement où ma remorque ne pouvait tout simplement pas traverser cette barrière en béton. Je me suis fait aider par des promeneurs de part et d’autre de ce pont, reliant le département du Gard aux Bouches-du-Rhône et à la ville d’Arles.

Un bloc de béton sur la ViaRhôna
Pas de problème avec un simple vélo, mais je n’ai pas pu passer avec la remorque !

Conseils pratiques

Comment trouver des points d’eau gratuits ?

Je ne supporte pas d’acheter une bouteille d’eau à chaque fois que j’ai soif. Heureusement, l’eau est potable au robinet en France, et vous pouvez trouver une fontaine ou une source d’eau dans la plupart des villes et même des villages sur la route. J’ai trouvé maps.me utile pour localiser ces points d’eau. Vous pouvez aussi demander aux établissements (bars, restaurants et autre) de remplir votre gourde au besoin, je suis sûr que ça ne posera aucun problème si vous êtes suffisamment poli.

Comment se rendre sur la ViaRhôna ?

L’itinéraire ViaRhôna est bien desservi avec de nombreuses gares sur le chemin permettant ainsi de démarrer d’où vous le souhaitez.

Puis-je emmener mon vélo à bord du train ?

Vous pouvez embarquer votre vélo à bord du train local (le TER) gratuitement. Vous pouvez réserver votre billet sur sncf connect. Vous n’avez pas à spécifier que vous avez un vélo lors de la réservation, mais sachez qu’il n’y a généralement qu’un seul compartiment adapté pour embarquer avec votre vélo. Demandez aux autorités lorsque vous arrivez à la gare.

Où réparer mon vélo ?

J’espère que vous n’aurez pas besoin de cette section, mais si c’est le cas, voici une liste de la plupart des ateliers de réparation de vélos à proximité de la ViaRhôna.

Si vous n’avez qu’à faire de petites réparations, j’ai pu trouver de nombreuses stations publiques de réparation de vélos dans les grandes villes (Lyon et Avignon me viennent à l’esprit).

Comment quitter Port Saint-Louis (le point d’arrivée) ?

Port Saint-Louis et plus exactement la plage Napoléon, dix kilomètres plus loin, est le point d’arrivée de la Via Rhôna. Il n’y a pas de transport en commun vers la plage, vous devrez donc retourner à la ville mentionnée ci-dessus. De Port Saint-Louis, vous pouvez bien sûr revenir en vélo vers Arles, ou bien prendre un bus local ne coûtant que 3 € (n’accepte pas les cartes de crédit, mieux si vous obtenez le tarif exact bien qu’ils aient de la monnaie), rejoignant la gare d’Arles après un voyage d’une heure.

Le chauffeur a accepté mon vélo dans le bus, à condition que je réussisse à le mettre dans le coffre à bagages, ainsi que la remorque à vélo. Comme l’opération peut prendre du temps, je vous suggère fortement de vous rendre au premier arrêt de bus pour avoir le temps nécessaire pour cette opération.

Voici la carte et l’horaire du bus numéro 1021.

Arrivée au bout de la ViaRhôna avec mon fils
Finalement arrivés à destination après plusieurs jours d’efforts !

Ressources utiles

Le site de la ViaRhôna

Leboncoin (le meilleur moyen de trouver des affaires d’occasion, comme un vélo ou une remorque)

Sncf Connect

Et vous ? Vous avez parcouru la ViaRhôna à vélo ? Vous prévoyez un voyage à vélo en famille autour de la France ou ailleurs ? Partagez avec nous, et n’hésitez pas à poser vos questions, nous vous répondrons sous peu !

  • Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest
    Partager sur reddit
    Partager sur email
    Maxime

    Maxime

    Parti explorer le monde très jeune, Maxime fut rapidement rejoint par sa femme, HiuYing, ainsi que ses deux enfants, Darian et Mati. Devenir père ne l'a pas empêché de poursuivre ses périples autour de la planète tous ensemble. Il partage maintenant son expérience grâce à ce blog.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Liste de voyage
    à imprimer

    Façonnez-là à votre goût, imprimez-là et partez serein !

    Le meilleur moyen de ne rien oublier avant votre prochain voyage !