Voyager pas cher au Japon

Le Japon est un pays fascinant, où l’histoire coexiste avec la modernité d’une manière unique. Bénéficiant d’une riche culture ancestrale, le Japon ne laisse aucun visiteur indifférent et ne manque jamais de nous étonner. De quelques temples les plus anciens au monde à des centres commerciaux hyper-modernes, le Japon offre de nombreuses possibilités pour tous les goûts. Malgré sa beauté et son caractère unique, le Japon reste l’un des pays les plus chers que nous avons visité en Asie.

Vous comptez voyager au Japon, mais vous avez peur pour votre budget ? Ce guide complet pour voyager pas cher au Japon est fait pour vous !

Nous sommes restés 24 nuits au Japon, et nous avons dépensé un peu moins de 500US$ pour nous trois (deux adultes et un enfant de trois ans), soit un peu moins de 7$ par jour et par personne. Dans l’ensemble, nous avons dépensé plus que d’habitude lorsque nous voyageons parce que nous voulions nous faire plaisir avec l’exquise cuisine japonaise. Nous avons dépensé une centaine de dollars en hébergement et un peu moins que ce montant en transport. La plupart de nos dépenses étaient liées à la nourriture ou aux billets d’entrée pour les différentes attractions visitées.

Dans ce guide, nous aborderons les 3 principales sources de dépenses : La nourriture, l’hébergement et les frais de déplacement. En bonus, nous vous donnerons quelques conseils supplémentaires pour voyager au Japon. Après avoir lu cet article, vous ne devriez pas avoir de problème pour voyager pas cher au Japon avec un budget de 10 $ par jour ou même moins, selon votre envie d’aventure !

Pagode japonaise
Une pagode dans le complexe du temple Kiyomizu-dera à Kyoto.

Nourriture

Restaurant à Kyoto
La devanture d’un restaurant à Kyoto

Comparée à d’autres pays asiatiques, la nourriture au Japon peut sembler assez chère. Quoi qu’il en soit, il s’avère toujours bien moins cher de manger au restaurant au Japon qu’en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis ! Vous pouvez trouver de nombreux restaurants proposant le déjeuner ou le dîner pour moins de 10US$ par personne. Cependant, si vous souhaitez voyager pas cher au Japon, vous voudrez peut-être envisager d’autres options que les restaurants. Voici mes suggestions :

Les magasins à 100 yens

Mon conseil principal est de manger dans des magasins à 100 yens. Similaire aux boutiques « tout à 1€ » en France, tout à l’intérieur devrait coûter 100 ¥.

À ce jour, 100 yens équivaut à 0,77 €. Vous pouvez trouver bien des choses différentes dans ce genre de magasin, de la nourriture aux ustensiles de cuisine ou aux vêtements. En termes de nourriture, la plupart des produits vendus sont des bonbons, des chips et autres mets pas vraiment idéal pour votre santé. Mais, en creusant bien, vous pouvez trouver des aliments plus adaptés à un repas, comme des noix, des boulettes de riz, du pain ou des nouilles. Quelques magasins à 100 yens vendent des produits frais comme des fruits, du jambon et divers autres produits adaptés pour faire un sandwich et un pique-nique rapide dans un parc.

Don Quijote n’est pas exactement un magasin à 100 yens, mais vous pouvez trouver une grande variété de plats à bas prix. Ils sont généralement situés aux étages supérieurs des bâtiments commerciaux à proximité de la gare principale. Ils vendent des patates douces au four à seulement 100 yens. C’est généralement moins cher qu’un supermarché. Un endroit idéal pour réussir à voyager pas cher au Japon!

Le logo de Don Quijote; une bonne option pour voyager pas cher au Japon
Le logo des magasins Don Quijote

Konbinis

Voyager pas cher au Japon est synonyme avec Konbinis. Un konbini est le nom japonais d’un petit supermarché de quartier, tel que les omniprésentes franchises de 7-Eleven, Lawson ou Family Mart. C’est plutôt bon marché pour manger et la nourriture reste correcte. Si vous faites de l’auto-stop, les konbinis constituent un excellent point de départ pour sortir d’une ville car ils sont situés partout et généralement avant un péage. La plupart des japonais aiment leurs konbinis et s’y arrêteront pour prendre une collation, fumer une cigarette ou utiliser les toilettes. L’endroit idéal pour leur demander de vous avancer plus loin !

Aliments bon marché

Les supermarchés sont un bon endroit pour manger en fin de journée, car ils offrent de grosses réductions après environ 19h (l’heure dépend du supermarché) sur les aliments frais comme les sushis, les gâteaux, les boîtes à lunch…

Si vous voulez manger avec un budget limité, voici une liste d’ingrédients bon marché à vous procurer pendant votre séjour au Japon :

  • Tofu
  • Udon (des nouilles japonaises)
  • Oeufs
  • Germes de soja
  • Poivrons
  • Champignons
  • Bananes

Ce ne sera pas simple pour les végétariens ou végétaliens de manger dehors, le poisson est omniprésent dans la cuisine japonaise. Attention ! Cela peut souvent apparaître par le biais d’une sauce de poisson ou d’un bouillon de poisson (Dashi en japonais), difficiles à détecter au premier coup d’œil.

Petit restaurant japonais
En train de manger un bol bon marché de nouilles Udon et Soba (sarrasin). Un bol coûte environ 2 à 2,50 $.

Hébergement

Dormir dans un cybercafé

L’une des options populaires pour les Japonais moins fortunés s’avère de passer la nuit dans un cybercafé ou un manga café. Les voyageurs peuvent également adopter cette habitude pour voyager pas cher au Japon, car ces endroits proposent de se doucher ainsi que des boissons et nourriture. C’est l’une des options les moins chères pour passer la nuit car il vous en coûtera environ 2000 yens (15€) pour une nuit. Sachez que certaines n’ont pas de douche. Renseignez-vous avant.

Camping

La meilleure option pour voyager pas cher au Japon, car c’est certainement la moins chère. Vous pouvez camper dans les aires de service sur l’autoroute si vous faites de l’auto-stop. Si vous vous trouvez à l’intérieur d’une ville, vous pouvez vous diriger vers le plus grand parc que vous pouvez voir sur la carte et chercher un coin discret pour la nuit, en vous partant avant le lever du soleil.

Je vous recommande la fameuse MSR Hubba Hubba. Malgré son prix élevé, elle vous tiendra des années. Son faible poids (1,5kg pour deux personnes) et sa couleur camouflage vous aideront grandement à camper autour du Japon.

J’ai partagé mes meilleurs conseils pour faire du camping sauvage, n’hésitez pas à aller voir cet article!

Camping Sauvage

Aéroport et Gare

Dormir dans un aéroport fonctionne toujours bien dans les pays développés, même si l’aéroport se situe souvent loin de la ville, ce qui signifie qu’il faut faire du stop ou prendre le train pour s’y rendre. Il est donc nécessaire de voir à quel point il est pratique d’atteindre cet endroit dans la ville où vous vous trouvez. Bien que moins confortable, une autre option pourrait être de dormir dans la gare si elle est assez grande pour être ouverte toute la nuit. L’avantage, c’est que la gare est généralement facile d’accès et plus proche du centre ! Vous n’aurez probablement pas de problèmes de sécurité au Japon.

Les Bains Publics

Comme en Corée du Sud, certains bains publics sont ouverts 24 heures sur 24, ce qui signifie que techniquement vous pouvez y dormir, et certains voyageurs et même habitants profitent de cette pratique.

Couchsurfing

Avant de venir au Japon, nous avions un peu peur car certains voyageurs nous avaient prévénu qu’il serait difficile d’utiliser Couchsurfing. Malgré ces avertissements, nous n’avons eu aucun mal à trouver des hôtes un peu partout où nous sommes allés. Sur 24 nuits, nous avons passé 19 nuits avec 7 hôtes différents que nous avons trouvés via Couchsurfing et Trustroots.

Nous voyagions avec un enfant en bas âge et certains hôtes nous ont dit ouvertement qu’ils nous avaient hébergés car nous avions un enfant, alors que d’autres refus spécifiaient la difficulté d’accueillir un enfant. Sachez que certains hôtes populaires dans les villes touristiques peuvent recevoir jusqu’à 30 demandes par jour, mieux vaut donc être le plus original possible et éviter les demandes copié/collé !

Nous n’utilisons désormais plus Couchsurfing depuis le changement de politique en 2020, alors jetez un coup d’oeil à notre article sur les 7 meilleurs alternatives !

Couchsurfing in Hiroshima
Darian with the family hosting us in Hiroshima

Se Déplacer

Si vous voulez vraiment le faire avec voyaeer pas cher au Japon, je pense que vous n’avez que deux options : le vélo ou l’auto-stop. Bien sûr, vous pouvez aussi marcher.

Vélo

Le Japon est plutôt propice au voyage en vélo. Se déplacer en vélo fait partie intégrante du quotidien, comme vous le constaterez en voyant les nombreux travailleurs aller au boulot avec leur vélo, ou des mamans récupérer leurs enfants à l’école. Bien des Japonais empruntent aussi le vélo pour se rendre à la station de métro la plus proche. Bien sûr, les problèmes de vols sont rares.

Les automobilistes sont bien conscients de leur présence et j’ai ressenti bien plus de respect envers les cyclistes que dans les pays voisins comme la Corée du Sud ou la Chine. Les trottoirs sont généralement larges, avec une voie pour les piétons et une pour les cyclistes. Couplé au camping, cela peut certainement être une expérience amusante et bon marché pour voyager pas cher au Japon !

Si vous êtes intéressé par le voyage à vélo, vous pouvez aussi consulter notre article sur la ViaRhôna en France, où je pédale accompagné de mon fils de 5 ans !

L’Auto-Stop

Pour notre voyage, nous avons choisi l’option de l’auto-stop et nous avons trouvé ça plutôt facile ! Le Japon a la réputation d’être l’un des meilleurs pays au monde pour faire de l’auto-stop et je peux comprendre pourquoi. Si vous avez déjà fait de l’auto-stop en Europe de l’Ouest, l’auto-stop au Japon est en quelque sorte similaire, vous devez respecter les mêmes règles non écrites : L’auto-stop d’une aire de repos à une autre sur l’autoroute reste le moyen le plus rapide.

Contrairement aux voisins chinois, russes, ou coréens, la police s’avère assez strict sur l’auto-stop sur l’autoroute. Ne vous tenez pas sur la bande d’arrêt d’urgence et privilégiez donc les aires de repos ou les péages pour trouver une voiture. Généralement, il n’y a pas beaucoup d’espace pour que les voitures s’arrêtent à la bretelle d’accès. Ça ressemble vraiment à l’Europe !

Mais ne vous laissez pas berner par ces similitudes, votre expérience sera totalement différente de ce que vous pourriez vivre en Europe ! La communication est généralement bien plus compliquée ici, donc ce serait une bonne idée d’écrire une petite note en japonais expliquant qui vous êtes, ce que vous faites et où vous voulez qu’ils vous déposent. Sinon, une application de traduction fonctionne bien !

Une autre différence est que l’auto-stop n’est pas vraiment populaire ici, même si la pratique est devenue plus populaire récemment. Vous serez probablement le premier auto-stoppeur qu’un automobiliste prendra, et les gens s’efforceront d’être très gentils avec vous. Nous avions parfois rencontrés des conducteurs qui nous conduisaient plus loin que leur destination pour nous aider.

Dans l’ensemble, nous avons passé un bon moment à faire de l’auto-stop au Japon, et nous recommanderons certainement cette alternative à tous ceux qui envisagent de voyager pas cher au Japon !

L'auto-stop au Japon
L’auto-stop au Japon

Avion / Bus / Train

Les vols intérieurs sont en fait presque toujours moins chers que le train et peuvent aussi être moins chers que le bus. Une recherche rapide sur Skyscanner me montre qu’un avion entre Osaka et Tokyo se trouve aux alentours de 40$ aller simple sans bagage en soute. Pour être honnête, vous devrez également ajouter le coût d’un billet de train d’environ 10 à 15 $ pour un trajet d’une heure pour entrer et sortir de ces aéroports avec les transports en commun.

Vous voulez connaître le prix du train pour cette même distance ? 14.000¥ ce qui équivaut à 125$. La distance est d’environ 500 kilomètres et le train peut la parcourir en seulement 2 heures et demie. Le bus de nuit sera moins cher sur cet itinéraire, mais cela prendra environ 8 à 9 heures. Un ticket de bus peut vous coûter au moins 3000¥ (25$) avec une compagnie bon marché si vous réservez à l’avance. Le coût élevé du transport rend donc prohibitif le fait de voyager pas cher au Japon.

Kinkakuji
Kinkakuji ou pavillon d’or en français à Kyoto

Se déplacer dans les villes

Pour se déplacer dans la ville avec un budget limité, la meilleure option est probablement de marcher le plus possible. C’est agréable car les trottoirs sont bien entretenus et larges. La location d’un vélo est aussi totalement recommandée !

Prendre le métro

Pour vous rendre dans des endroits plus éloignés, vous pouvez soit utiliser un bus, soit le métro. Le prix est similaire mais il est beaucoup plus facile de prendre le métro. Vous pouvez vérifier le tarif et les horaires sur Hyperdia. Vous pouvez vous rendre à peu près n’importe où avec ce métro, mais leur système est déroutant car plusieurs compagnies opèrent dans la même ville. Le transfert d’une ligne à une autre n’est pas une tâche facile et vous devrez peut-être obtenir deux billets pour atteindre votre destination. Hyperdia sera votre meilleur ami en matière de planification !

Dans un métro japonais
On s’amuse bien dans le train comme vous pouvez le voir !

Prendre le bus

Prendre le bus peut être un peu déstabilisant au début à cause de son fonctionnement. Vous entrez par l’arrière et obtenez un ticket via une machine. Vous devez sortir par la porte d’entrée, où vous insérez d’abord votre ticket dans la machine. Il vous indiquera le tarif correct à payer en fonction de la distance parcourue. Vous pouvez payer en espèces ou avec une carte de transport appropriée.

Maxime et Darian devant une Torii, une porte trouvée traditionnellement devant un temple Shinto

BONUS: D’autres conseils pour voyager pas cher au Japon

Casier à bagages

Il existe des casiers dans chaque gare et dans la plupart des centres d’information touristique. Gardez à l’esprit que vous devez payer et qu’ils ne sont pas bon marché (entre 3 et 5 $). Le prix est plutôt élevé pour les voyageurs qui envisagent de voyager pas cher au Japon, mais nous avons remarqué des casiers gratuits dans de nombreux centres commerciaux, que l’on trouve dans tout le pays et généralement autour de la gare. Vous aurez normalement besoin d’une pièce de 100 yens qu’ils vous rendront à la fin, soyez prêt et gardez toujours un peu de monnaie sur vous !

Distributeur de billets

Si vous aussi vous n’aimez pas payer de frais supplémentaires à chaque retrait d’argent, vous devriez retirer au dans les distributeurs du 7-Eleven ou sur ceux de la poste JP Bank, car ce sont les deux seuls qui ne prennent aucun frais. Le reste facture des frais lorsque vous retirez avec une carte internationale. Cela étant dit, j’ai trouvé une fois un guichet automatique 7-Eleven facturant des frais à l’aéroport d’Osaka.

Office de Tourisme

Au Japon, les centres d’information touristique peuvent être généralement très utiles. Certains peuvent avoir des ordinateurs en libre-accès, idéal pour planifier votre voyage, et d’autres proposent des activités spéciales gratuites comme celle de Nara. Je recommande vraiment d’y passer, peu importe la ville dans laquelle vous vous trouvez. C’est toujours une joie de trouver un japonais anglophone !

Nos noms en japonais
Notre nom en japonais, une des activités que nous avons pu faire à Nara

Prendre une douche

Vous pouvez facilement prendre une douche dans un Onsen (une source d’eau chaude, soit l’équivalent d’un centre de thalassothérapie). Ils sont partout au Japon. Le prix d’entrée commence à partir de 600¥ (5$). Un moyen moins cher de prendre une douche est de le faire dans les nombreux bains publics (Sento). 200¥ (1,70$) est le prix de départ. Si vous avez beaucoup campé, c’est une excellente option pour rester propre tout en dépensant peu pour voyager pas cher au Japon.

Recharger votre téléphone

Cela peut être difficile de recharger votre téléphone si vous campez, même dans les Konbinis ou les restaurants, car j’ai été surpris d’apprendre qu’ils ne vous laissent généralement pas brancher votre chargeur. Par conséquent, je vous recommande d’acheter une batterie portable comme celle-ci ou celle-ci si vous préférez un chargeur solaire.

Wi-Fi

Bien que la Wi-Fi ne soit pas directement lié au fait de voyager pas cher au Japon, parlons de la facilité avec laquelle il est possible de trouver le Wi-Fi dans le pays. Tout d’abord, sachez que d’après mon expérience, la plupart des cafés et restaurants locaux n’offrent pas de Wi-Fi. Je me souviens d’avoir parcouru la ville en essayant de trouver le Wi-Fi pour donner un cours de français, mais après avoir demandé dans une demi-douzaine de cafés, j’ai tout simplement abandonné l’idée.

De nombreuses villes proposent le Wi-Fi gratuit dans leurs zones touristiques respectives. Ils demandent presque toujours une inscription par e-mail, mais certains ne vérifient pas si votre e-mail est correct ou non.

Vous pouvez également vous rendre dans un petit supermarché tel que 7-Eleven, Lawson ou Family Mart. Ils proposent le Wi-Fi, mais vous devez vous inscrire.

Est-ce que ce guide vous a été utile pour voyager pas cher au Japon ? Partagez votre expérience ou vos questions ci-dessous ! En vous souhaitant un agréable séjour dans le pays du soleil levant… avec un petit budget bien sûr !

  • Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest
    Partager sur reddit
    Partager sur email
    Maxime

    Maxime

    Parti explorer le monde très jeune, Maxime fut rapidement rejoint par sa femme, HiuYing, ainsi que ses deux enfants, Darian et Mati. Devenir père ne l'a pas empêché de poursuivre ses périples autour de la planète tous ensemble. Il partage maintenant son expérience grâce à ce blog.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Liste de voyage
    à imprimer

    Façonnez-là à votre goût, imprimez-là et partez serein !

    Le meilleur moyen de ne rien oublier avant votre prochain voyage !